france-flag-png-xl.png.jpeg
1024px-HSBC_logo_(2018).svg.png

Luxembourg, March 2021

Niccolo Polli (HSBC Luxembourg): ESG Financial Square initiative 

HSBC Group has announced its ambitious plan to help build a net zero global economy, and committed financing and investment to help create a sustainable future for businesses and society. Our climate plan has three elements: 

  • Achieve net zero in HSBC’s operations and supply chain by 2030 or sooner;

  • Dedicate $750bn - $1trn of finance and investment by 2030 to help customers transition;

  • Unlock next-generation climate solutions

Additionally, last year, the Group was named the World’s Best Bank for Sustainable Finance by Euromoney for the second consecutive time and this year HSBC has committed to phase out the financing of coal by 2030 for EU and OECD countries and by 2040 for the rest of the World.

 

Locally in Luxembourg, the bank has set itself analogous goals and trained a team of ESG Ambassadors to help achieve these. The bank is also sponsoring the “ESG Financial Square” initiative which aims to be a one-stop guide to the World of ESG and sustainability in Luxembourg, increasing awareness on this important topic. Niccolo Polli, CEO HSBC Luxembourg, tells us more.

What motivated you to sponsor the “ESG Financial Square” initiative?

I have three young children and during lockdown last year, I became their sports teacher. We would go out for long bike rides around Luxembourg and it brought us much closer to nature. It was incredible to see, feel and hear how nature flourished the instant humanity took a collective pause. 

 

It was then that I realised that we can do this: collectively we can stem climate change and really make a difference. I also realised it will not be easy to sustain this level of impact once the impetus of COVID is removed. Speaking with colleagues, many had similar moments of awakening and a shared ambition emerged within our management team to really make a difference.

 

We agreed to act on several levels: increase awareness of the issues and the solutions; make specific commitments for HSBC Luxembourg; develop and deploy client solutions to help them transition to a net-zero carbon future; track progress. Sponsoring ESG Square fits into the category of raising awareness of the issues, actors and solutions. 

 

Climate change is going to be a defining topic in the decades to come and we will be remembered for our actions, or indeed inactions, to help mitigate the impact.

« I felt a responsibility as both a parent and a CEO of a bank to ensure we “build back greener” and not simply revert to previous habits by default. » 

 

What can people expect from this initiative?

There is so much happening in the world of sustainable finance and ESG that it’s not always easy to keep up and understand what is going on and what really matters.

 

This is where ESG Square comes into play, by aiming to be a one-stop guide to the World of ESG and sustainability in Luxembourg; providing structure, removing the noise and focussing on the key issues and developments that matter. ESG Square looks at the key players and will provide relevant content on:

  • Who is doing what and how does it fit into the Luxembourg ecosystem

  • Which commitments have been made by whom

  • New initiatives on the horizon

  • Real world solutions that people or companies can consider

Thought-provoking analysis and opinion pieces

What is HSBC Luxembourg committing to?

I feel a responsibility both as a parent and a CEO of a bank to ensure we “build back better” and not simply revert to previous habits by default. As an individual, I have calculated my own carbon footprint and committed to take actions to reduce it. As CEO locally, I am in a privileged position to amplify my impact by integrating ESG considerations into all facets of our business, including capital allocation decisions to favour more carbon neutral activities.

 

As a management team, we agreed to work on three levels:

Footprint: reduce HSBC’s carbon footprint (including suppliers) to net zero by 2030 and encourage employees to know their own footprint and make commitments to reduce it as well

 

Clients: provide solutions for corporate customers wanting to transition away from carbon intensive activities, and individual clients wishing to align their investments with the impact they want to achieve. We have not yet established hard targets, but plan on doing so later this year

 

Education: increase awareness not only of the issues, but also the solutions, through regular training, analysis, communication and best practice sharing. 

What is your key message for our readers?

First, that being sustainable is good business. Doing things sustainably and considering the environmental impact is not in opposition to running a commercially viable business. To the contrary, it is becoming mainstream and in many cases the more profitable option:

  • HSBC’s Navigator survey* shows that 86% of companies expect their sales to grow over the next year from a greater focus on sustainability

  • The S&P 500 ESG index has outperformed the S&P 500 index over the last 3 years

  • Several companies that have invested in a sustained manner over time in greener alternatives (e.g. Iberdrola or Tesla), have outperformed peers with less sustainable profiles;

  • Global sustainable funds recorded c$50bn of inflows during Q1 2020 while the broader market saw c$390bn of outflows

 

Second, that together we can succeed. We need to work collectively in a positive manner and just get on with it, for our children, our well-being, our employees and our shareholders. So I hope many of your readers will join us in the metaphorical “ESG Square” and share their stories and their solutions; be informed and inform; be inspired and inspire. Together we will succeed.

* Annual survey of over 10,000 businesses spanning 39 countries, markets and territories.

Niccolo Polli (HSBC Luxembourg) : L'initiative ESG Financial Square

Le groupe HSBC a annoncé son ambition de contribuer à l'édification d'une économie mondiale à zéro émission nette. Il s'est engagé à fournir des financements et des investissements pour aider à construire un avenir durable pour les entreprises et la société. Notre plan pour le climat comporte trois éléments :

  • Atteindre le zéro net dans les opérations et la chaîne d'approvisionnement de HSBC d'ici 2030 ;

  • Consacrer 750 - 1000 milliards de dollars de financement et d'investissement d'ici 2030 pour assister les clients dans leur transition;

  • Débloquer des solutions climatiques pour la nouvelle génération.

Par ailleurs, l'année dernière et pour la deuxième fois consécutive, le groupe s’est vu désigner par Euromoney le titre de « Meilleure banque mondiale pour le financement durable ». Cette année, HSBC s'est engagé à éliminer progressivement le financement du charbon d'ici 2030 - pour les pays de l'UE et de l'OCDE - et d'ici 2040 pour le reste du monde.

 

Au Luxembourg, la banque s'est fixé des objectifs analogues et a formé une équipe d'ambassadeurs ESG pour l'aider à les atteindre. Elle parraine également l'initiative "ESG Financial Square" ayant vocation à servir de guide unique sur le monde de l'ESG et de la durabilité au Luxembourg, en sensibilisant davantage à ce sujet important. Niccolo Polli, CEO de HSBC Luxembourg, nous en dit plus.

 

 

Comment vous êtes-vous décidé à sponsoriser l'initiative "ESG Financial Square" ?

Père de trois jeunes enfants, je suis devenu leur professeur de sport l’année dernière, pendant la période de confinement. Nous faisions de longues promenades à vélo à travers le Luxembourg, et cela nous a rapprochés de la nature. J’ai éprouvé une forme d’émerveillement à voir, sentir et entendre à quel point la nature s'épanouissait au moment où l'humanité prenait une pause collective. 

 

A ce moment, j’ai réalisé ce que nous pouvions faire : tous ensemble, nous pouvons endiguer le réchauffement climatique et réellement changer les choses. J'ai également compris qu'il ne serait pas facile de maintenir ce niveau d'impact une fois la vague du COVID-19 retombée. A en entendre mes collègues, beaucoup ont vécu une prise de conscience similaire et une ambition commune est apparue au sein de notre équipe de direction pour faire vraiment la différence.

 

Nous avons convenus d'agir à plusieurs niveaux : sensibiliser aux problématiques et aux solutions, adopter des engagements spécifiques pour HSBC Luxembourg, développer et déployer des solutions clients pour les aider à faire la transition vers un avenir sans émissions de carbone. Le parrainage de ESG Square s'inscrit dans l’esprit de la sensibilisation aux problématiques, aux acteurs et aux solutions. 

 

Le changement climatique constituera un sujet déterminant dans les décennies à venir et on se souviendra de nos actions pour en atténuer l'impact... mais aussi de notre éventuelle inaction.

« Aussi bien en tant que père qu’en tant que dirigeant d'une banque, je me sens tenu de m’assurer que nous "reconstruisions mieux" et ne revenions pas simplement, par défaut, à nos anciennes habitudes » 

 

Que peut-on attendre de cette initiative ?

Il se passe tellement de choses dans le milieu de la finance durable et de l'ESG qu'il devient difficile de se tenir au courant, et de comprendre tout ce qui se passe et ce qui est vraiment important.

 

ESG Square s'inscrit dans ce contexte, en proposant de devenir un guide unique au monde de l’ESG et de la durabilité au Luxembourg, en établissant une structure, en supprimant le « bruit » et en se concentrant sur les questions et les développements essentiels autour de cette thématique. ESG Square observe les acteurs clés et fournira un contenu pertinent sur :

- Qui fait quoi et comment cela s'intègre dans l'écosystème luxembourgeois

- Quels engagements ont été pris et par qui

- Les nouvelles initiatives à l'horizon

- Les solutions concrètes à envisager par les individus ou les entreprises 

- Des analyses et des articles d'opinion nourrissant la réflexion

Jusqu’où s’engage HSBC Luxembourg ?

Aussi bien en tant que père qu’en tant que dirigeant d'une banque, je me sens tenu de m’assurer que nous "reconstruisions mieux" et ne revenions pas simplement, par défaut, à nos anciennes habitudes. En tant qu'individu, j'ai calculé ma propre empreinte carbone et je me suis engagé à prendre des mesures pour la réduire. En tant que PDG local, j’occupe une position privilégiée pour amplifier mon impact en intégrant les considérations ESG dans toutes les facettes de nos opérations, y compris les décisions d'allocation de capital pour favoriser des activités plus neutres en carbone.

 

Notre équipe de direction s'est accordée pour travailler à trois niveaux.

Empreinte : réduire l'empreinte carbone de HSBC (et de sa chaine de fournisseurs) à zéro d’ici 2030 et encourager nos employés à connaître leur propre empreinte et à s'engager à la réduire.

 

Clients : fournir des solutions pour les entreprises souhaitant abandonner leurs activités à forte intensité de carbone, et pour les particuliers désirant aligner leurs investissements sur l'impact recherché. Nous n'avons pas encore fixé d'objectifs précis mais nous prévoyons de le faire dans le courant de l'année.

 

Éducation : sensibiliser non seulement aux problématiques mais aussi aux solutions, par le biais de formations régulières, d'analyses, de communication et de partage des meilleures pratiques. 

 

Quel message clé adressez-vous à nos lecteurs ?

Tout d'abord, que la durabilité est vecteur de profitabilité. Accomplir les choses de manière durable et prendre en compte l'impact environnemental ne s’oppose pas à la gestion d'une entreprise commercialement viable. Au contraire, c'est devenu de plus en plus courant et cela représente, dans de nombreux cas, l'option la plus rentable :

- L'enquête Navigator* de HSBC montre que 86 % des sociétés prévoient une augmentation de leur chiffre d'affaires au cours de l'année prochaine, grâce à une plus grande attention portée à la durabilité.

- L'indice ESG S&P 500 a surpassé l'indice S&P 500 au cours des 3 dernières années.

- Plusieurs entreprises ayant investi de manière pérenne dans des alternatives plus écologiques (par exemple Iberdrola ou Tesla) ont obtenu de meilleurs résultats que leurs homologues présentant un profil moins durable ;

- Les fonds durables mondiaux ont enregistré des entrées de près de 50 milliards de dollars au cours du premier trimestre 2020, tandis que le marché plus large a connu des sorties de près de 390 milliards de dollars.

 

Ensuite, qu'ensemble nous pouvons y parvenir. Nous devons travailler collectivement de façon positive et nous y atteler, pour nos enfants, notre bien-être, nos employés et nos actionnaires. J'espère donc que beaucoup de vos lecteurs se joindront à nous dans la métaphore « ESG Square » et partageront leurs histoires et leurs solutions ; qu’ils se tiendront informés et informeront ; qu’ils se laisseront inspirer et inspireront. Ensemble, nous réussirons.

* Enquête annuelle auprès de plus de 10 000 entreprises réparties dans 39 pays, marchés et territoires.


 

For more information : 

www.esgsquare.com

 

Media Contact :

Eva Guet
360Crossmedia
studio@360crossmedia.com

Tel: (+352) 356877